Background du site auxBulles.com

Les articles les plus récents

Plus d'actualités... | Flux RSSAbonnez-vous!

La photo du jour

Bassin de JardinSportVos GaleriesNos NewsPour ApprofondirSuivez-Nous !

Les premières arrivées imminentes

La Route du Rhum 2022
A l'approche de la Guadeloupe avec la terre en vue, les skippers, qui filent actuellement à 30 nœuds de moyenne, devront conjuguer adrénaline et prudence pour rejoindre Pointe-à-Pitre. Pendant ce temps, les paris vont bon train pour deviner le vainqueur de cette 12ème édition de la course de la Route du Rhum.
Suite aux différents pointage, les écarts jouent au yoyo et avec les nerfs mais avec plus de 60 milles d'avance, le leader Charles Caudrelier sur « Maxi Edmond de Rothschild) a toujours la côte, mais il navigue toujours sous la menace de François Gabart sur « SVR Lazartigue » et Thomas Coville sur « Sodebo Ultim 3 » qui le suivent depuis le départ à Saint-Malo pour une régate océanique de haut vol.
Survol de « Maxi Edmond de Rothschild »
Survol de « Maxi Edmond de Rothschild » © E.Stichelbaut/polaRYSE/GITANA
Les dés ne sont pourtant pas encore jetés car tout le monde en Guadeloupe garde en tête l'incroyable finish de 2018 et se dit que tout reste possible. Aussi Pointe-à-Pitre se prépare à vivre une nuit d'intenses émotions.

Des arrivées imminentes

Les arrivées probables du trio en tête de la course sont estimées pour:
Positions du trio de tête à 21h03 le 15/11/2022
Positions du trio de tête à 21h03 le 15/11/2022 © Virtual Regatta-#RDR2022
Mais avec encore 116 bateaux en course la course de la Route du Rhum est loin d'être fini pour tout le monde.

Une dorsale à franchir

Les Ocean Fifty de tête vont traverser la dorsale de l'anticyclone des Açores, passage obligé pour toucher de véritables alizés qui les attendent à la latitude de l'archipel des Canaries et Quentin Vlamynck mène toujours la danse devant ses trois poursuivants.

Les alizés en vue

Six jours après le départ de Saint-Malo, les leaders de la classe IMOCA passent le cap symbolique de la mi-parcours. La deuxième partie de cette course s'annonce plus rapide avec la perspective de grandes glissades au portant dans les alizés. La flotte des 34 IMOCA toujours en course s'étire désormais sur plus de 1 400 milles.

Une nouvelle bataille dans les Açores

Après la dureté des trois derniers jours, une majorité de la flotte des Class40 converge dans l'archipel des Açores en poursuivant sa plongée dans le sud. Le déchaînement des éléments a mis à rude épreuve les skippers et leur monture qui ont subi une mer chaotique et de puissantes rafales puissantes et difficile de se concentrer uniquement sur la course à l'annonce des diverses avaries de ses camarades de jeu.
William Mathelin-Moreaux sur « Dékuple »
William Mathelin-Moreaux sur « Dékuple » © William Mathelin-Moreaux

L'heure des choix !

Après une fin de journée tonique avec de très fortes conditions de vent accompagnées de rafales à 45-55 nœuds et une grosse houle consécutives au passage du front froid lié à l'ex-cyclone Nicole, les concurrents de la catégorie Rhum Mono et Rhum Multi ont passé une seconde partie de nuit plus calme pour la plupart d'entre eux à l'exception de la queue de flotte et d'Erwan Thiboumery qui a dû être secourue.
Pour les concurrents en tête de cette catégorie, l'heure est désormais aux choix stratégiques pour négocier au mieux l'anticyclone des Açores et récupérer au plus vite les alizés tant attendus.

L'actualité de la Route du Rhum !