Background du site auxBulles.com

Les articles les plus récents

Armel Le Cléac'h a franchi la ligne d'arrivée du 8ème ...
Samedi 21 Janvier 2017
Les dix-neuf concurrents encore en course, sur les ...
Samedi 31 Décembre 2016
La galathée rose poilue est une galathée de très petite ...
Mercredi 14 Décembre 2016
Les premiers effets du Pot au Noir commencent à se faire ...
Lundi 14 Novembre 2016
Le salut est venu par l'ouest après cette zone de vents ...
Mardi 8 Novembre 2016
Plus d'actualités... | Abonnez-vous!

La photo du jour

Blennie gattorugine (Parablennius gattorugine)Blennie gattorugine

Le Vendée Globe 2016/2017

Armel Le Cléac'h,
vainqueur sur Banque Populaire VIII

Armel Le Cléac'h a franchi la ligne d'arrivée du 8ème Vendée Globe jeudi 19 janvier 2017 à 16 heures 37 minutes et 46 secondes (heure française). Pour sa troisième participation, le skipper de Banque Populaire VIII, signe une performance remarquable et impose un nouveau temps de référence sur ce tour du monde en solitaire en monocoque : 74 jours 03 heures 35 minutes et 46 secondes soit 3 jours 22 heures et 41 minutes de moins que le précédent établi par François Gabart en 2013.

Alors que sa vitesse moyenne sur le parcours théorique de 24 500 milles est de 13,77 noeuds, Armel a en réalité parcouru 27 455 milles sur l'eau à la vitesse moyenne de 15,43 noeuds, un véritable exploit ! Après deux places de second sur l'Everest des mers en 2008 et 2012, le Breton de 39 ans, natif de Saint Pol de Léon, décroche enfin le graal !

Armel Le Cléac'h est le vainqueur du Vendée Globe 2016/2017 sur Banque Populaire VIII
Flashback sur la course
Dès le départ des Sables d'Olonne, les foilers profitent des conditions toniques pour s'offrir quelques sessions de survitesse à plus de 30 noeuds et les groupes se dessinent au passage du Cap Vert, après les choix de positionnement aux Canaries. Armel Le Cléac'h navigue en tête avec Vincent Riou (PRB) et se laisse même prendre un peu de terrain par ce dernier, le skipper de Banque Populaire a un petit passage à vide mais il reprend les manettes en arrivant au Pot au Noir.
La fusée Thomson
C'est pourtant la fusée noire d'Alex Thomson qui domine la descente de l'Atlantique, en effet Hugo Boss franchit l'équateur 3 heures avant Armel sur Banque Populaire VIII, améliorant au passage le temps de référence détenu par Jean le Cam depuis 2004 !
Du coude à coude
Toujours au coude à coude dans l'Atlantique, Armel Le Cléac'h et Vincent Riou mettent du charbon dans leur machine pour aller chercher Alex Thomson, mais le marin britannique conserve 133 milles d'avance au large du Brésil. Pourtant le skipper gallois subit un coup du sort, le 19 novembre lorsqu'il perd son foil tribord après une collision avec un OFNI.
Malgré cela, cinq jours plus tard il entre en tête dans l'océan Indien avec 4 heures 22 minutes d'avance sur Armel et signe un nouveau temps de référence à Bonne Espérance en améliorant le chrono de François Gabart en 2012.
En tête de la course
Au large des Kerguelen, les leaders se font survolés par un hélicoptère de la Marine Nationale venu les filmer et le 3 décembre, Armel Le Cléac'h surnommé le « chacal » s'installe aux commandes de l'épreuve et y restera pendant 47 jours, soit jusqu'à la ligne d'arrivée.
48 heures au Cap Horn
Au Cap Leeuwin, Alex Thomson est toujours en embuscade à plus ou moins 100 milles dans le tableau arrière d'Armel Le Cléac'h, le skipper de Banque Populaire VIII qui à son tour améliore le chrono de François Gabart en 2012. Après un Pacifique très habilement négocié par le leader, ce sont 819 milles et 48 heures qui séparent Armel de son tenace poursuivant, à l'approche du Cap Horn. Après les abandons des rivaux annoncés comme les plus dangereux, Vincent Riou et Sébastien Josse notamment, la remontée de l'Atlantique s'annonce plus que jamais comme du matchracing.
Un vent d'incertitudes
Le jeu de l'élastique qui se tend et se détend au fil des aléas météo, met les nerfs très solides du skipper de Banque Populaire à rude épreuve car l'avion de chasse Alex Thomson ne lâche pas un gramme de pression.
Comme pour en rajouter une couche sur les nerfs du leader, Alex Thomson fait tomber, le 16 janvier, le record de distance en 24 heures ! Mais le métronome Armel ne se laisse pas impressionner et, bien qu'à la latitude des Sables d'Olonne, il est encore contraint d'éviter par le nord une bulle sans vent, avant de pouvoir se faire propulser sur la ligne d'arrivée.
L'exploit d'Armel Le Cléac'h
Son redoutable poursuivant le skipper d'Hugo Boss toujours sur ses talons, Armel Le Cléac'h terminera son Vendée Globe tel un figariste, avec des nuits sans sommeil pour garder le contrôle: le prix à payer pour la victoire. A l'aube de ses quarante ans au mois de mai prochain, Armel Le Cléac'h recevra le plus beau des cadeaux d'anniversaire, le trophée du huitième Vendée Globe !
Les faits marquants
  • Les records de vitesse sur 24 heures ont été enregistrés le 16 janvier par :
    • Hugo Boss qui a parcouru 536,81 milles à 22,4 noeuds
    • et Banque Populaire VIII qui a parcouru 524.11 milles à 21,8 noeuds
  • Banque Populaire VIII a pris pour la première fois la tête de la course le 7 novembre 2016
  • Banque Populaire VIII a été en tête de la course nonstop du 3 décembre 2016 jusqu'au passage de la ligne d'arrivée le 19 janvier 2017
  • Banque Populaire VIII a passé 56 jours en tête sur 74 jours de course
  • 819,71 milles matérialise la plus grande avance d'Armel Le Cléac'h sur son poursuivant Alex Thomson, le 23 décembre dans l'océan Pacifique, peu avant le cap Horn
Les top chronos !
  • passage de l'Equateur lors descente de l'Atlantique après 9 jours 9 heures 56 minutes de course
  • passage du Cap de Bonne Esperance après 18 jours 3 heures 30 minutes de course
  • passage du Cap Leeuwin après 28 jours 20 heures 12 minutes de course
  • passage du Cap Horn après 47 jours 0 heures 32 minutes de course
  • passage de l'Equateur lors de la remontée de l'Atlantique après 61 jours 12 heures 21 minutes de course
Vos commentaires