Background du site auxBulles.com

Les articles les plus récents

Plus d'actualités... | Abonnez-vous!

La photo du jour

Bassin de JardinSportVos GaleriesNos NewsPour ApprofondirSuivez-Nous !

Les arrivées se succèdent !

Vendée Globe 2020-2021

Charlie Dalin, premier sur la ligne d’arrivée

Ce mercredi 27 janvier à 20 heures 35 minutes et 47 secondes (heure française), Charlie Dalin, le skipper d'« Apivia », a franchi la ligne d’arrivée des Sables d’Olonne après 80 jours, 6 heures, 15 minutes et 47 secondes de course autour du monde en solitaire sans escale et sans assistance.
Charlie Dalin (Apivia), premier sur la ligne d’arrivée
Charlie Dalin (Apivia), premier sur la ligne d’arrivée © Vincent Curutchet/Alea
A 36 ans et pour son tout premier Vendée Globe, Charlie a été à la hauteur de son statut de grand favori puisqu’il a animé la course en tête pendant 48% du temps ! Ses talents de régatier, de technicien et son intelligence stratégique se sont sublimés pendant ces 24 365 milles en solo autour du globe. Sa combativité, alors qu’il était handicapé par un foil bâbord inutilisable depuis la mi-décembre, a aussi été déterminante.
Charlie Dalin aura parcouru les 24 365,74 milles du parcours théorique à la vitesse moyenne de 12,65 noeuds mais a réellement parcourue sur l’eau une distance de 28 267,88 milles à une vitesse moyenne réelle de 14,67 noeuds.

Louis Burton, second sur la ligne d'arrivée

4 h 9 minutes et 25 secondes plus tard, dans une nuit sombre malgré la pleine lune, sur une grosse houle et un vent soutenu, c'est au tour de Louis Burton, le skipper de « Bureau Vallée 2 », de franchir la ligne d'arrivée de ce Vendée Globe après 80 jours, 10 heures, 25 minutes et 12 secondes de course.
Le skipper aura fait preuve d’une détermination exceptionnelle pour surmonter nombre d’ennuis techniques et monter en tête de mât à trois reprises le long de l’île Macquarie dans le Pacifique Sud. Sa place de deuxième sur la ligne d’arrivée résonne comme une victoire contre l’adversité.
Louis Burton (Bureau Vallee 2), second sur la ligne d'arrivée
Louis Burton (Bureau Vallee 2), second sur la ligne d'arrivée
Louis Burton affiche quant à lui une vitesse moyenne théorique de 12,62 nœuds pour une vitesse moyenne réelle de 14,84 nœuds.

Yannick Bestaven, vainqueur du Vendée Globe

Après avoir franchi la ligne d'arrivée en troisième position, le skipper bénéficie d'une bonification de 10 heures et 15 minutes octroyée par le jury international du Vendée Globe pour son implication dans le sauvetage de Kevin Escoffier. En conséquence, le temps de course du skipper - bonification incluse - s'établit à 80 jours, 03 heures, 44 minutes et 46 secondes et obtient ainsi la première place au classement général.
Le skipper de « Maître CoQ IV » a été un des deux hommes le plus longtemps aux commandes de la flotte : 26 jours, soit 32% du temps de cette fantastique giration autour de la planète.
Une magnifique performance pour cet outsider de grand talent qui revenait sur l’épreuve 12 ans après sa première tentative !

Boris Herrmann a heurté un bateau de pêche !

alors qu’il était en troisième position, à 90 milles de la ligne d’arrivée, Boris Herrmann, le skipper de « SeaExplorer – Yacht Club de Monaco » est entré en collision avec un bateau de pêche. Sain et sauf, il a pu poursuivre la course avec le foil tribord endommagé et rejoindre la ligne d’arrivée à allure réduite.
Attribué d'une compensation de 16 heures et 15 minutes, Jean Le Cam, le skipper de « Yes We Cam ! » s'octroie la 4e place du classement final alors que Boris Herrmann à la tête d'une compensation de 6 heures seulement se classe juste derrière lui à la 5e place.

Thomas Ruyant, 4e sur la ligne d’arrivée !

Dans le tout petit matin, avec une ultime avarie à négocier – le bout-dehors, Thomas Ruyant est le 4e a couper la ligne d’arrivée - 11h 37min et 15s après le premier - dans une mer cassante et la pleine obscurité.
Arrivé 4e sur la ligne d'arrivée, le skipper de LinkedOut, se classe finalement 6e au classement général suite à la prise en compte des compensations attribués aux autres skippers, certes derrière mais qui se sont dérouté pour porter secours à Kevin Escoffier.
Favori au départ des Sables d’Olonne le 8 novembre dernier, le skipper a passé les deux-tiers de la course dans le trio de tête. Il aura tout donné malgré un foil cassé avant le cap de Bonne-Espérance et fait preuve d’une combativité exceptionnelle !
Le Nordiste, contraint d’abandonner il y a quatre ans dans des conditions dramatiques, signe cette année un magnifique tour du monde !

Classement au 28 janvier 2021 à 17:00 (heure française)

  1. Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) avec 80j 03h 44m 46s
  2. Charlie Dalin (Apivia) avec 80j 06h 15m 47s
  3. Louis Burton (Bureau Vallée 2) avec 80j 10h 25m 12s
  4. Jean Le Cam (Yes We Cam!) avec 80j 13h 44m 55s
  5. Boris Herrmann (SeaExplorer - Yacht Club de Monaco) avec 80j 14h 59m 45s
  6. Thomas Ruyant (LinkedOut) avec 80j 15h 22m 01s

L'actualité du Vendée Globe !