Background du site auxBulles.com

Les articles les plus récents

Plus d'actualités... | Abonnez-vous!

La photo du jour

Bassin de JardinSportVos GaleriesNos NewsPour ApprofondirSuivez-Nous !

5 000 derniers milles sous haute tension

Vendée Globe 2020-2021

Encore 26 concurrents en course

Depuis l'abandon d'Isabelle Joschke samedi 09 Janvier au soir, le 9ème Vendée Globe compte 26 concurrents encore en course, 13 en pleine remontée de l'Atlantique Sud, 13 à se languir du Cap Horn dans le Pacifique Sud.
Benjamin Dutreux , skipper de 'OMIA - Water Family'
Benjamin Dutreux , skipper de 'OMIA - Water Family' © Benjamin Dutreux / OMIA - Water Family
Les 20% du parcours restants pour la tête de flotte s'annoncent diablement intenses avec un groupe de chasseurs revenant sur le leader Yannick Bestaven (Maître CoQ IV).

En équilibriste sur un bateau à la quille ballante

« Il y a quelques jours, Isabelle avait eu un problème avec son vérin qui sert à basculer la quille d'un bord sur l'autre et quand il y a un souci sur ce vérin, il y a un système qui permet de bloquer la quille dans l'axe, qu'on appelle communément un 'faux vérin'. Ça permet d'avoir la quille pile dans l'axe et le bateau peut continuer à naviguer. C'est ce système qu'Isabelle avait en place depuis quelques jours et qui a cassé hier soir. » explique Alain Gautier, team manager du projet MACSF.
Contrainte à l'abandon alors qu'elle réalisait une superbe course, la navigatrice va devoir maintenant s'extirper par le Nord d'une dépression générant une mer forte, rendant sa progression dangereuse.
Jean-Pierre Dick, qui avait terminé l'édition 2012 sans quille à la quatrième place ajoutait lors de l'émission de la mi-journée ce dimanche : « Isabelle n'a pas le contrôle de sa quille qui est suspendue sur ses axes, la quille est un peu folle. Il y a un ballant permanent dans son bateau. C'était finalement moins gênant dans mon cas, j'avais perdu toute la quille, je devais naviguer autrement certes, c'était compliqué, mais pour Isabelle, c'est presque plus dangereux. »
Classement au 10 Janvier 2021
Classement au 10 Janvier 2021

Un front froid et une régate chaude !

Le chemin vers le fameux « point magique » dixit Jean-Pierre Dick, qui permet de cavaler tribord amures pour remonter l'Atlantique Sud poussé par les alizés de sud-est demande une attention de tous les instants.
Pour les cinq premiers, il faut trouver les meilleures transitions entre les petits systèmes météo tout en évitant les zones de calmes. Si Yannick Bestaven est reparti depuis quelques heures, il va buter d'ici peu dans le front froid de Cabo Frio qui se dresse devant son étrave au large d'Itajaì et tout sera alors à recommencer ! Les milles d'avance de Yannick Bestaven vaudront à ce moment-là de l'or.
Même un mince matelas pourrait encore lui donner une opportunité au moment de toucher les alizés qui graduellement se renforceront. Derrière lui, quatre hommes (Dalin, Seguin, Ruyant et Burton) dont le regroupement est quasi certain dans un peu plus de 24h lui mettront une pression d'enfer. D'ici les premières arrivées au Sables d'Olonne aux alentours du 29 janvier, le Vendée Globe va soulever bien des passions...

Le Horn, sinon rien

Demain lundi commencera une belle semaine pour Arnaud Boissières, Alan Roura, Jérémie Beyou et Pip Hare. Les quatre skippers vont successivement doubler le Horn après en avoir bien bavé depuis leur entrée dans le Pacifique Sud.
Les conditions sont encore difficiles en approche du cap mythique dans un vent de secteur sud glacial. La météo rugueuse devrait perdurer quasiment jusqu'aux îles Falklands pour ce groupe de 4 IMOCA.
Cali, qui double le Horn pour la quatrième fois, le sait bien : « Je ne suis pas mécontent de sortir de ce Pacifique ! Mais je sais que le Horn, c'est une petite porte de sortie, nous sommes encore dans le Sud après le cap, il faut continuer à faire gaffe et rester vigilant. »
Plus loin, en 24e position, Alexia Barrier va demain soir affronter un gros « coup de chien » avec des rafales à 60 nœuds. Le Finlandais Ari Huusela devrait rencontrer des vents moins forts grâce à sa trajectoire bien plus nord que la Varoise.

Classement au 10 janvier 2021 à 15:00 (heure française)

  1. Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) à 4883.95 milles de l'arrivée
  2. Charlie Dalin (Apivia) à 224.22 milles
  3. Damien Seguin (Groupe APICIL) à 276.57 milles
  4. Thomas Ruyant (LinkedOut) à 308.67 milles
  5. Louis Burton (Bureau Vallée 2) à 345.6 milles

L'actualité du Vendée Globe !