Background du site auxBulles.com

Les articles les plus récents

Plus d'actualités... | Abonnez-vous!

La photo du jour

Bassin de JardinSportVos GaleriesNos NewsPour ApprofondirSuivez-Nous !

Un léger avantage pour Louis Burton ?

Vendée Globe 2020-2021

La bonne option ?

Et si Louis Burton terminait sa « remontada » par la victoire ? Le skipper de Bureau Vallée 2 pourrait être avantagé par sa position Ouest.
Photo du bord depuis 'Charal'
Photo du bord depuis 'Charal' © Jeremie Beyou / Charal
« Il peut rattraper des vents de Sud-Ouest et bénéficier d'un couloir anticyclonique avec un flux plus constant, plus soutenu et avec un meilleur angle que ses poursuivants … Les autres seront vent arrière, ce qui les obligent à davantage de manœuvres. Louis pourrait rester dans le même flux jusqu'aux Sables d'Olonne et avoir plusieurs heures d'avance à l'arrivée » décrypte Sébastien Josse, consultant météo au Vendée Globe.
Charlie Dalin assure néanmoins que les deux skippers qui mènent la course « vont se retrouver sous les Açores ». Et le vainqueur de la Transat Jacques Vabre de préciser : « il va falloir enchaîner les empannages et les changements de voile, il y aura encore du travail d'ici l'arrivée ! »

Difficile de trancher

Le suspense total dans lequel est plongé l'ensemble des spectateurs de ce Vendée Globe pourrait se prêter à philosopher… et à citer Socrate. Car les classements n'indiquent pas forcément les forces en présence du moment, comme le démontre la position de Louis Burton, 4e à 15h00 mais pourtant le mieux positionné du groupe de tête.
Yann Grolleau, en charge de la cartographie du Vendée Globe, explique : « un classement n'est pas fait pour refléter la pertinence des stratégies des uns et des autres, mais uniquement pour dire qui est géographiquement plus proche de l'arrivée ».
Classement au 17 Janvier 2021
Classement au 17 Janvier 2021
Le classement se base sur par une série de waypoints placés sur la route théorique du tour du monde. Actuellement, il est déterminé par le waypoint situé à Santa-Maria, l'île la plus au sud-est des Açores.

Vous avez dit piqûre

La navigatrice anglaise, Pipe Hare, n'est pas épargnée par les galères dans ce Vendée Globe. Après avoir affronté une forte dépression ces derniers jours, elle vient de connaitre une autre mésaventure comme elle le raconte : « J'ai été piquée dans le dos par une galère portugaise, autrement appelée physalie ou vessie de mer ».
La skippeuse de Medallia parle de ces « petits fléaux maléfiques » bleutés qui ont envahi le pont en profitant des vagues qui déferlaient. Pip a ressenti une « brûlure à l'arrière de la nuque » qu'elle s'évertue à soigner en se maintenant au sec pour ne pas que ça s'infecte.

Une flotte très homogène

Certes, il y a plus de 6 000 milles d'écart entre le 1er, Charlie Dalin et le dernier, Ari Huusela, pourtant, il s'agit à ce stade de la course de l'écart le plus faible entre la tête et la queue de la flotte. En d'autres termes, tous les rescapés de la course, quelles que soient leurs positions actuelles, réalisent tous un sacré Vendée Globe !

Les yeux pleins d'étoiles

Les nuits dans l'Atlantique n'ont plus grand chose à voir avec celles dans les mers du sud. Alors, malgré l'intensité de la course et la nécessité d'avancer, chacun prend le temps, une poignée de minutes, afin de lever les yeux au ciel.
Charlie Dalin résumait ainsi sa dernière nuit dans les alizés : « elle était belle, ventée et pleine d'étoiles … là où je veille, j'ai un hublot au-dessus et je peux voir les étoiles, comme quand j'étais petit sur le plafond de ma chambre ! C'est très beau. Je peux faire de beaux rêves… ».

Classement au 20 janvier 2021 à 15:00 (heure française)

  1. Charlie Dalin (Apivia) à 2 391 milles de l'arrivée
  2. Thomas Ruyant (LinkedOut) à 118 milles
  3. Boris Herrmann (SeaExplorer - Yacht Club de Monaco) à 119.9 milles
  4. Louis Burton (Bureau Vallée 2) à 138.2 milles
  5. Damien Seguin (Groupe APICIL) à 173.2 milles

L'actualité du Vendée Globe !