Background du site auxBulles.com
Les articles les plus récentsPlus d'actualités... | Abonnez-vous!

La photo du jour

Autour du Bassin Les Catégories Vos Passions Vos Galeries Nos News Pour Approfondir Suivez-Nous ! Partagez !

La baleine franche australe

[Eubalaena australis]

Classification

Morphologie

La baleine franche australe est un mammifère marin. Elle appartient à l'ordre des cétacés à fanons. Avec une taille qui avoisine les 17 mètres de longueur, la baleine franche australe se classe dans le top 5 des baleines à fanons les plus grandes.
La baleine franche australe présente un corps trapus de couleur noire avec parfois une zone de couleur blanche sur la face ventrale. Elle se caractérise par l'absence de nageoire dorsale, des nageoires pectorales courtes en forme de pagaie et la présence de callosités blanchâtres sur sa tête. Ces callosités sont le siège où viennent se fixer toute sorte d'organismes marins dont principalement des crustacés parasites.
La baleine franche australe réalise parfois des bonds à la surface de l'eau.
L'instant magique où la queue de la baleine franche australe apparait au-dessus de la surface de l'eau !

Répartition géographique

La baleine franche australe migre des eaux de l'océan Antarctique vers les côtes Africaines, Sud-américaines, Néo-zélandaises puis Australiennes pour y rester entre les mois de mai et octobre, avant de repartir. Elle vit ainsi surtout dans l'océan Antarctique mais également au sud des océans Pacifique et Indien.

Habitat

La baleine franche australe est un mammifère marin pélagique qui se rencontre au large des cotes en pleine eau.

Alimentation

La baleine franche australe se nourrit principalement de krill et de copépodes, des petits crustacés pélagiques en suspension dans l'eau, qu'elle trouve en abondance dans les eaux de l'océan Antarctique.

Reproduction

La baleine franche australe migre vers les eaux chaudes, proche de la côte sud Australienne, pour y mettre bas et nourrir son petit. Pesant déjà près d’une tonne à la naissance pour une taille de 5 mètres, la baleine franche australe peut atteindre 80 tonnes et 17 mètres à l'age adulte.
A la naissance, le baleineau est guidé à la surface pour sa première respiration. De couleur noire et blanche, il deviendra noir par la suite. Il possède un petit espace de stockage de graisse mais insuffisant pour grandir dans les eaux froides de l’océan Antarctique. Le petit grossit de 90 kg par jour et reste très proche de sa mère jusqu’à ses un an. La femelle donne naissance à un petit tous les trois ans avec une période de gestation d’environ un an.

Le saviez-vous ?

La baleine franche australe figure sur la liste rouge des espèces menacées de l'IUCN depuis 1988. Initialement classée parmi les espèces « vulnérables », elle figure depuis 2013 parmi les espèces à « préoccupation mineure ». Malgré tout la situation de la baleine franche australe reste pour le moins préoccupante avec une population mondiale qui est passée de 100 000 à environ 3 000 baleines actuellement.
Les baleines franches australes étaient convoitées pour leur épaisse couche de graisse et la facilité à les capturer. En effet, les baleines évoluaient à proximité des côtes Australiennes et flottaient une fois morte. Mais elles furent protégées en Australie du Sud en 1931, puis internationalement en 1935.
Semblables à nos empreintes digitales, les grosseurs blanchâtres présentes depuis la naissance au niveau de la tête de la baleine franche australe forment des motifs uniques et permettent aux scientifiques d'identifier chaque individu.
Les aborigènes vivant le long de la côte sud Australienne ont intégré les baleines dans leurs mythes, inscrits dans l’Histoire pour des générations comme « Kondole the whale », un homme puissant qui possédait le feu et qui blessé par une lance, courut dans la mer et se transforma en baleine. Dès lors des jets d’eau jaillirent de sa blessure au cou.

Conseils pour l'observation

La baleine franche australe est un mammifère marin, elle doit régulièrement rejoindre la surface pour venir y respirer. Elle offre ainsi de multiples occasions de l'observer.
Le « whale watching » est l'art d'observer les baleines dans leur milieu naturel mais toute la difficulté réside dans la capacité à dénicher le point d'observation idéal ! Aussi, je vous propose de découvrir où voir des baleines en Australie ?
Marielle Périssé

Découvrez aussi ...

Vos commentaires