Background du site auxBulles.com
Les articles les plus récentsPlus d'actualités... | Abonnez-vous!

La photo du jour

Autour du Bassin Les Catégories Vos Passions Vos Galeries Nos News Pour Approfondir Suivez-Nous ! Partagez !

La Transat Jacques Vabre 2015

Le Havre – Itajaí, pour l’amour du café !
L’histoire date de 500 ans entre les deux villes d’accueil de la Transat Jacques Vabre 2015. Pas étonnant que Le Havre et Itajaí soient intimement liés à cette épreuve transatlantique devenue incontournable dans le monde de la course au large. Il y a d’abord eu en 1504, l’Espoir, navire marchand, qui débarque un peu par hasard dans la province de Santa-Catarina au Brésil non loin d’Itajaí, puis l’arrivée des premiers grains de café sur les quais du Havre en 1728. La route du café et les clippers ont ouvert la voie à la Transat Jacques Vabre et aux bateaux amarrés dans le bassin Paul Vatine.
Tous les bateaux de la Transat Jacques Vabre 2015 sont à quai au Havre avant le départ
Les premiers pas
24 juin 1503, l'Espoir, quitte le port de Honfleur à destination du Cap Vert, première étape d'un voyage vers l'inconnu. Son capitaine, Binot Paulmier de Gonneville, un homme cultivé et aventureux, s'est entouré des meilleurs pilotes, marins et scientifiques, recrutés durant sa minutieuse préparation. Après des mois d'une navigation difficile vers le sud, le long de l'Afrique, ils obliquent vers l'ouest pour éviter les courants marins et les vents contraires... Le 5 janvier 1504, complètement égarés, ils arrivent enfin sur une côte inconnue, peuplée d'indigènes qui semblent pacifiques. Sans le savoir, ils sont parvenus au Brésil, découvert par les Portugais deux ans auparavant, dans la province actuelle de Santa-Catarina où est située Itajaí, ville d’arrivée de la Transat Jacques Vabre.
Le village de la Transat Jacques Vabre accueille les visiteurs avant le départ Tous les bateaux de la Transat Jacques Vabre 2015 attendent impatiemment l’heure du départ
Le grain vert, l’or noir du Havre
Les premiers grains de café arrivent sur les quais du Havre en 1728. Les clippers, construits au Havre et appelé les « hirondelles de Rio », plus petits, plus rapides que les trois mâts de commerce, transportent alors quatre cents tonnes de café par voyage depuis les côtes du Brésil. Le Havre devient alors le principal importateur de café en France. En 1875, 780 000 sacs de café transitent par Le Havre qui devient une place forte de négoce. Le Havre est toujours le premier importateur de café en France...
Le tout dernier né trimaran Macif à quai avant le départ de la Transat Jacques Vabre 2015 Le trimaran Prince de Bretagne à quai avant le départ de la Transat Jacques Vabre 2015
La route du café et ses 5400 milles de traversée de l’Atlantique &lquo; en diagonale » reste donc ancrée dans l’histoire de La Transat Jacques Vabre. Le Havre et Itajaí résonnent comme deux villes jumelles : 180 000 habitants chacune, et principal port de commerce dans chacun de leur pays. L’histoire continue !
Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous rendre sur le site officiel de la Transat Jacques Vabre !
Vos commentaires