La vie marineLe poulpe communOctopus vulgaris

Classification
  • Nom commun: Poulpe commun, pieuvre commune
  • Nom anglais: Common octopus
  • Nom scientifique: Octopus vulgaris (Cuvier, 1797)
  • Famille: Octopodidés [Octopodidae]
  • Ordre: Octopodes [Octopoda]
  • Classe: Les céphalopodes [Cephalopoda]
Morphologie
Le poulpe commun, appelé également pieuvre commune, est un mollusque c'est à dire un animal au corps mou dépourvu de squelette. Le corps du poulpe commun est constitué par une enveloppe externe appelée manteau qui abrite les différents organes et se prolonge par un pied musclé qui se divise en tentacules.
Le poulpe commun avec ses tentacules déployées
Le poulpe commun avec ses tentacules déployées
Le corps du poulpe commun mesure une vingtaine de centimètres avec des tentacules qui peuvent s'étirer jusqu'à 1 mètre de longueur pour les plus grands individus. Les tentacules du poulpe commun, au nombre de 8, sont munies de ventouses sur toute leur longueur.
La couleur du poulpe commun varie en fonction du milieu naturel dans lequel il évolue. En effet, le poulpe commun possède la faculté d'adapter la couleur de son corps pour se fondre dans son environnement. Cette faculté s'appelle l'homochromie.
Le poulpe commun se déplace grâce à un ingénieux système de propulsion d'eau au travers d'un siphon situé entre la tête et le corps.
Répartition géographique
Le poulpe commun se rencontre dans les principaux océans et mers à la surface du globe et tout particulièrement dans la mer Méditerranée où cette espèce est très largement répandue.
Habitat
Le poulpe commun affectionne les fonds marins composés d'éboulis de cailloux et de pierres, les fonds rocheux, propices à l'établissement de sa tanière parmi les innombrables cavités et anfractuosités.
Le poulpe commun est sédentaire et défend avec ardeur son territoire.
Alimentation
Le poulpe commun est un animal carnivore qui se nourrit de crustacés (crabes, ...), de poissons et d'autres mollusques.
Le poulpe commun blotti au fond d'une anfractuosité rocheuse
Le poulpe commun blotti au fond d'une anfractuosité rocheuse
La bouche du poulpe commun est située au centre de ses tentacules et est munie d'une puissante mâchoire telle un « bec de perroquet » qui lui permet de broyer sa nourriture.
Pour chasser le poulpe commun se tient blotti dans les anfractuosités rocheuses prêt à déployer ses longues tentacules pour capturer sa proie. Le poulpe commun injecte alors à sa proie son venin pour la paralyser. Mais en cas de menace, le poulpe commun disparait sous un nuage d'encre noire : mais l'organisme s'en trouve alors particulièrement sollicité !
Reproduction
Le poulpe commun présente une reproduction sexuée. Après l'accouplement, la femelle pond ses oeufs sous forme de grappes qu'elle accroche dans son nid. Objet de toute son attention, la femelle ne pense qu'à s'occuper de sa future progéniture et en oublie de s'alimenter. Après l'éclosion des oeufs, la femelle très affaiblie meurt d'épuisement.
Le mâle présente un dimorphisme sexuel par rapport à la femelle avec l'une de ses tentacules dont l'extrémité s'est transformée en organe reproducteur et qui est appelée hectocotyle.
Le saviez-vous ?
Le poulpe commun est pourvu d'un cerveau qui leur confère une certaine capacité d'apprentissage.
L'espérance de vie du poulpe commun est très courte et varie de un à deux ans maximum, surtout pour la femelle qui se dévoue corps et âme à sa future progéniture.
Le poulpe commun est inscrit comme un grand nombre d'espèces marines sur la liste rouge de l'IUCN. Il apparait depuis 2018 dans la catégorie des espèces en préoccupation mineure !
Conseils pour l'observation
Camouflé dans son habitat, le poulpe commun est souvent difficile à repérer mais certains détails le trahissent alors ouvrez l'oeil et restez attentif ! Lorsque vous évoluez sur des fonds rocheux ou des éboulis de roches, son habitat de prédilection, partez à la recherche de petits amoncellements de coquillages et de pierres qui marquent les abords de sa tanière !
Le poulpe commun adopte un camouflage pour se fondre dans son environnement
Le poulpe commun adopte un camouflage pour se fondre dans son environnement
Le coin des vidéos

Un combat entre poulpes communs pour défendre leur territoire

A découvrir chez les gastéropodes
Nautile flammé (Nautilus pompilius)
Nautile flammé
(Nautilus pompilius)
Poulpe blanc (Eledone cirrhosa)
Poulpe blanc
(Eledone cirrhosa)
Poulpe tacheté (Callistoctopus macropus)
Poulpe tacheté
(Callistoctopus macropus)
Poulpe veiné (Amphioctopus marginatus)
Poulpe veiné
(Amphioctopus marginatus)
Seiche à grandes mains (Ascarosepion latimanus)
Seiche à grandes mains
(Ascarosepion latimanus)
Seiche flamboyante (Metasepia pfefferi)
Seiche flamboyante
(Metasepia pfefferi)
Seiche pharaon (Sepia pharaonis)
Seiche pharaon
(Sepia pharaonis)
Sépiole du Pacifique boréal (Rossia pacifica)
Sépiole du Pacifique boréal
(Rossia pacifica)
A découvrir chez les mollusques marins
Chiton rouge ligné (Tonicella lineata)
Chiton rouge ligné
(Tonicella lineata)
Doris héron (Ardeadoris egretta)
Doris héron
(Ardeadoris egretta)
Jorunna funèbre (Jorunna funebris)
Jorunna funèbre
(Jorunna funebris)
Limace mouton de mer (Costasiella kuroshimae)
Limace mouton de mer
(Costasiella kuroshimae)
Nudibranche dragon bleu (Pteraeolidia semperi)
Nudibranche dragon bleu
(Pteraeolidia semperi)
Nudibranche Trapania palmula (Trapania palmula)
Nudibranche Trapania palmula
(Trapania palmula)
Ovule ongle (Calpurnus verrucosus)
Ovule ongle
(Calpurnus verrucosus)
Phyllidie pustuleuse (Phyllidiella pustulosa)
Phyllidie pustuleuse
(Phyllidiella pustulosa)
Les espèces marines de Méditerranée
Apogon (Apogon imberbis)
Apogon
(Apogon imberbis)
Ascidie rouge (Halocynthia papillosa)
Ascidie rouge
(Halocynthia papillosa)
Crabe araignée de Méditerranée (Maja squinado)
Crabe araignée de Méditerranée
(Maja squinado)
Etoile de mer épineuse (Coscinasterias tenuispina)
Etoile de mer épineuse
(Coscinasterias tenuispina)
Grande cigale de mer (Scyllarides latus)
Grande cigale de mer
(Scyllarides latus)
Sar à tête noire (Diplodus vulgaris)
Sar à tête noire
(Diplodus vulgaris)
Tortue de mer verte (Chelonia mydas)
Tortue de mer verte
(Chelonia mydas)
Triptérigyon jaune (Tripterygion delaisi)
Triptérigyon jaune
(Tripterygion delaisi)
Les destinations de plongée
L'île de Port Cros
L'île de Port Cros
Le Parc National de Port Cros
Le Parc National de Port Cros

Nos dernièresnouveautés

La tortue de mer verte
Vendredi 14 Juin 2024
La tortue de mer verte
La tortue de mer verte, comme son nom l'indique, présente une couleur dominante verdâtre avec des marbrures et la surface de sa carapace est lisse. La tortue de mer verte affectionne les récifs marins et les zones côtières riches en herbiers marins.
Le poisson soldat à barre noire
Lundi 10 Juin 2024
Le poisson soldat à barre noire
Le poisson soldat à barre noire présente un corps de couleur rouge avec à l'arrière de sa tête une large barre noire oblique caractéristique qui permet de le reconnaitre aisément.
Le poisson perroquet noir
Vendredi 17 Mai 2024
Le poisson perroquet noir
Le poisson perroquet noir (Scarus coelestinus) est un poisson tropical de couleur dominante bleue nuit à noire avec des reflets bleus métalliques sur les flancs et des marbrures bleues plus claires au niveau de sa tête. Une tâche de couleur jaunâtre surmonte sa bouche.
La photo du jour
Poisson ange nain à deux épines (Centropyge bispinosa)
Poisson ange nain à deux épines
(Centropyge bispinosa)