La vie marineLa posidoniePosidonia oceanica

Classification
Morphologie
Contrairement à ce que vous pourriez croire la posidonie n’est pas une algue mais une plante à fleurs avec des feuilles en forme de ruban. Les feuilles de la posidonie mesurent en moyenne de 40 à 80 centimètres mais peuvent atteindre jusqu’à 1,20 mètre de longueur pour 1 centimètre de large.
L’herbier de posidonies est considéré comme le poumon de la Méditerranée
L’herbier de posidonies est considéré comme le poumon de la Méditerranée
La posidonie a une croissance très lente de l’ordre de 10 centimètres par an.
Répartition géographique
Il existe 9 espèces de posidonie dont 8 se trouvent sur les cotes Australiennes et une - la posidonia oceanica - est endémique de la mer Méditerranée.
Habitat
La posidonie affectionne des eaux claires et calmes et se rencontre principalement à de faibles profondeurs voire jusqu'à 50 mètres lorsque l'eau est particulièrement claire.
Reproduction
La posidonie produit des fleurs mais pas systématiquement chaque année. Elles sont difficilement visibles car de couleur verte et situées entre les feuilles. Puis la posidonie donne des fruits appelés olives de mer qui après s'être détachés de la plante flottent et s'échouent sur les plages entre mai et juin.
La posidonie se reproduit également à l’aide de stolons ou rhizomes - reproduction asexuée - aux extrémités desquels se développent une touffe de 4 à 8 feuilles.
Le saviez-vous ?
La posidonie tire son nom du dieu grec de la mer Poséidon. Elle constitue un élément clé dans l'équilibre de l'écosystème marin de la mer Méditerranée.
La posidonie est un excellent indicateur de clareté des eaux qu'elle affectionne particulièrement et qu'elle contribue à clarifier en piégeant les particules en suspension dans l'eau dans son réseau de racines.
Malheureusement, les herbiers de posidonie sont menacées par la pollution des eaux du littoral et par une expansion de la Caulerpa Taxifolia - algue verte d'origine tropicale - qui vient réduire son territoire.
L’herbier de posidonies est considéré comme le « poumon de la Méditerranée » avec une production journalière d'oxygène pouvant atteindre 14 litres par mètre carré.
Les petites pelotes brunâtres encore appelées pelotes de mer, qui viennent s'échouer sur le rivage et que vous pouvez ramasser, sont des boules de fibres issues de la décomposition des feuilles de la posidonie. A la décomposition de la feuille restent des fibres qui s'enroulent sur elles-même au gré des mouvements de l'eau.
La posidonie est inscrite comme un grand nombre d'espèces marines sur la liste rouge de l'IUCN. Elle apparait depuis 2016 dans la catégorie des espèces en préoccupation mineure !
Conseils pour l'observation
Ne passez pas votre chemin devant un herbier de posidonie mais prenez le temps d'observer! Vous découvrirez toute la richesse que recèlent ces herbiers, véritables berceaux de la vie sous-marine. Vous y découvrirez la grande nacre, le plus grand mollusque bivalve de Méditerranée !
Pelote de mer échouée sur le rivage
Pelote de mer échouée sur le rivage
Les herbiers de posidonie offrent un véritable refuge pour toute sorte d’espèces animales et végétales. Les posidonies permettent également une stabilisation des fonds marins de part leur réseau de racines entrelacées.
La posidonie est une espèce protégée en France depuis 1988 alors préservez là !
Profitez de votre temps libre entre les plongées pour observer ou ramasser des « pelotes de mer ».
Découvrez aussi ...
Acétabulaire (Acetabularia acetabulum)
Acétabulaire
(Acetabularia acetabulum)
Algue fourchue (Dictyota dichotoma)
Algue fourchue
(Dictyota dichotoma)
Béret basque (Codium bursa)
Béret basque
(Codium bursa)
Laminaire commune (Ecklonia radiata)
Laminaire commune
(Ecklonia radiata)
Laminaire géante (Macrocystis pyrifera)
Laminaire géante
(Macrocystis pyrifera)
Laminaire jaune (Laminaria ochroleuca)
Laminaire jaune
(Laminaria ochroleuca)
Padine (Padina pavonica)
Padine
(Padina pavonica)
Plocamium cartilagineux (Plocamium cartilagineum)
Plocamium cartilagineux
(Plocamium cartilagineum)
Les espèces marines de Méditerranée
Etoile de mer épineuse (Coscinasterias tenuispina)
Etoile de mer épineuse
(Coscinasterias tenuispina)
Oblade (Oblada melanurus)
Oblade
(Oblada melanurus)
Padine (Padina pavonica)
Padine
(Padina pavonica)
Petite rascasse rouge (Scorpaena notata)
Petite rascasse rouge
(Scorpaena notata)
Saint Pierre (Zeus faber)
Saint Pierre
(Zeus faber)
Sar tambour (Diplodus cervinus)
Sar tambour
(Diplodus cervinus)
Triptérigyon jaune (Tripterygion delaisi)
Triptérigyon jaune
(Tripterygion delaisi)
Ver plat orange (Yungia aurantiaca)
Ver plat orange
(Yungia aurantiaca)
Les destinations de plongée
L'île de Port Cros
L'île de Port Cros
Le Parc National de Port Cros
Le Parc National de Port Cros

Nos dernièresnouveautés

La tortue de mer verte
Vendredi 14 Juin 2024
La tortue de mer verte
La tortue de mer verte, comme son nom l'indique, présente une couleur dominante verdâtre avec des marbrures et la surface de sa carapace est lisse. La tortue de mer verte affectionne les récifs marins et les zones côtières riches en herbiers marins.
Le poisson soldat à barre noire
Lundi 10 Juin 2024
Le poisson soldat à barre noire
Le poisson soldat à barre noire présente un corps de couleur rouge avec à l'arrière de sa tête une large barre noire oblique caractéristique qui permet de le reconnaitre aisément.
Le poisson perroquet noir
Vendredi 17 Mai 2024
Le poisson perroquet noir
Le poisson perroquet noir (Scarus coelestinus) est un poisson tropical de couleur dominante bleue nuit à noire avec des reflets bleus métalliques sur les flancs et des marbrures bleues plus claires au niveau de sa tête. Une tâche de couleur jaunâtre surmonte sa bouche.
La photo du jour
Hippocampe pygmée (Hippocampus bargibanti)
Hippocampe pygmée
(Hippocampus bargibanti)