Background du site auxBulles.com
Les articles les plus récentsPlus d'actualités... | Abonnez-vous!

La photo du jour

Autour du Bassin Les Catégories Vos Passions Vos Galeries Nos News Pour Approfondir Suivez-Nous ! Partagez !

La Route du Rhum - Destination Guadeloupe 2014

Une dernière ligne droite "biscornue"
Loïck Peyron et le Maxi Trimaran Solo Banque Populaire VII, depuis leur dernier empannage réalisé hier vendredi pour passer en bâbord amure, glissent à toute vitesse, toilés au maximum et en ligne directe vers la Guadeloupe. A 875 milles de l'arrivée en cette mi-journée de samedi, le skipper Baulois a de nouveau repoussé les assauts de son principal rival, le trimaran géant Spindrift 2 mené par Yann Guichard, à près de 165 milles.
De quoi se concentrer avec un peu de sérénité sur les dernières difficultés à venir, en évacuant pour l'heure tout triomphalisme, perspective de victoire ou autre record. Toute l'attention et l'énergie du marin sont entièrement dédiées à la marche du bateau, aux caprices d'une météo pas si stable que les fichiers voudraient l'affirmer, et à toutes les composantes inconnues de ce qui demeurent une formidable tranche d'aventure maritime.
Loïck Peyron : « Ca sent l’écurie »
Loïck s'est installé dans son rythme océanique, et fais corps avec sa machine : « Je suis sous pilote 90 % du temps, et je fais mon petit tour du bateau pour régler les voiles, afin de descendre le plus bas possible dans le lit du vent, pour éviter de multiplier les empannages », des moments propices à la réflexion : « Ce bateau est hallucinant de puissance... En 60 pieds, on n'avait jamais cette aisance. La largeur donne un confort et un sentiment de sécurité à la barre incomparable. Cette nuit, le bateau est monté sur un patin. C'est joli et cela apporte un peu de silence. En ce qui me concerne et en toute modestie, je parviens à gérer les situations compliquées sur ces gros bateaux. Je suis parti dimanche dernier dans l'inconnue sur le plan physique, et je ne connais aucun souci particulier. Je m'amuse même beaucoup à fournir quelques efforts lors de manoeuvres un peu tordues... ».
Loïck Peyron à bord de son trimaran Banque Populaire VII Loïck Peyron sur son trimaran Banque Populaire VII glisse à toute vitesse, toilé au maximum et en ligne directe vers la Guadeloupe
Un atterrissage délicat à négocier
C'est aujourd’hui la phase cruciale de l'atterrissage sur la Guadeloupe qui occupe déjà les esprits de toute l'équipe du Maxi trimaran, Marcel van Triest et Armel Le Cléac'h en tête : « On papote tranquillement avec Marcel et Armel. Il nous reste deux empannages à exécuter et il faut les caler au bon moment », précise Loïck. « Il faudra aussi négocier la traversée d'une zone de pêche dans l'est de la Guadeloupe, à proximité d'Antigua, avec de nombreux filets dérivants. Ce sera une approche délicate car si on connait la position de la plupart de ces flottilles de pêche, il demeure de nombreuses inconnues. Il faut faire gaffe. Il est un peu tôt pour parler ETA, (Estimated Time of Arrival ndlr), lundi dans la matinée, très tôt en heure locale peut-être. Je ne pense pas du tout au record. Je n'ai aucune idée de l'échéance, et cela ne fait pas partie de mes préoccupations... ».
Classement à 16:00 (08 novembre 2014)
  • Catégorie Ultime
    1. Loïck Peyron sur Banque Populaire VII à 758 milles de l'arrivée
    2. Yann Guichard sur Spindrift 2 à 186 milles du premier
    3. Lionel Lemonchois sur Prince de Bretagne à 348 milles du premier
  • Classe Imoca
    1. François Gabart sur MACIF à 1 873 milles de l'arrivée
  • Classe Multi 50
    1. Erwan Leroux sur Fenetrea - Cardinal à 1 886 milles de l'arrivée
  • Class40
    1. Kito de Pavan sur Otio - Bastide Medical à 2 362 milles de l'arrivée
  • Catégorie Rhum
    1. Andrea Mura sur Vento Di Sardegna à 2 393 milles de l'arrivée
Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous rendre sur le site officiel de la Route du Rhum - Destination Guadeloupe 2014.
Vos commentaires