Background du site auxBulles.com
Les articles les plus récents
Le papyrus est une plante herbacée aquatique d'eau douce ...
Mardi 17 Mai 2016
La rhubarbe géante (Gunnera manicata) est une plante ...
Mercredi 13 Avril 2016
La pontédérie à feuilles en coeur (Pontederia cordata) ...
Mercredi 23 Mars 2016
Miami Beach est une destination de rêve pour tous les ...
Samedi 19 Mars 2016
La carpe koï est le descendant direct de la carpe commune ...
Jeudi 17 Mars 2016
Plus d'actualités... | Abonnez-vous!
La photo du jour
Tortue luth [Dermochelys coriacea]
Tortue luth

La tortue luth

[Dermochelys coriacea]
La tortue luth (Dermochelys coriacea)
Classification
  • Nom commun: Tortue luth
  • Nom anglais: Leatherback sea turtle
  • Nom scientifique: Dermochelys coriacea (Vandelli, 1761)
  • Famille: Dermochelyidés [Dermochelyidae]
  • Ordre: Testudines [Testudines]
  • Classe: Reptiles [Reptilia]
Morphologie
La tortue luth est impressionnante et imposante à bien des égards : 1,6 mètres de longueur pour un poids de moyen de 350 kg ! Ces pattes antérieures sont également imposantes et plus grandes - toute proportion gardée - comparées aux autres espèces de tortues marines !
La tortue luth est certainement l'espèce de tortues marines la plus facile à identifier ! En effet, contrairement aux autres espèces de tortues marines, le dessus de la carapace ou dossière de la tortue luth ne présente pas d'écailles et au niveau de son front, les plaques préfrontales sont également absentes. Par ailleurs, ses pattes ne possèdent pas non plus d'écailles et ses pattes antérieures sont quant à elles dépourvues de griffes.
La carapace de la tortue luth est composée d'une structure osseuse qui présente des lignes longitudinales en relief particulièrement visibles appelées carènes à l'image de la coque des bateaux. Les carènes sont au nombre de 5 pour la face ventrale et au nombre de 7 sur la face dorsale ou dossière : une carène centrale appelée carène vertébrale, 2 paires de carènes latérales réparties de part de d'autre et enfin une dernière paire qui borde la carapace. Cette structure osseuse est quant elle entièrement recouverte d'une peau épaisse qui confère à la tortue luth une bonne protection contre les déperditions calorifiques mais également une certaine souplesse pour supporter la pression lorsqu'elle plonge à de grande profondeur !
La mâchoire supérieure de la tortue luth se prolonge de chaque coté de sa bouche par 2 excroissances pointues qui donne l'impression de la présence de 2 dents !
La surface de la carapace de la tortue luth rappelle l'aspect du cuir avec une couleur dominante sombre qui tire sur le bleu nuit et un aspect lisse ! Le dessous de la carapace ou plastron est de teinte plus claire mais toujours relativement sombre. Sa tête, ses pattes et sa carapace sont mouchetées d'une multitude de tâches blanchâtres. La crête de chacune de ses carènes est quant à elle de couleur blanchâtre.
La plus imposante des tortues marines : la tortue luth !
Répartition géographique
La tortue luth se rencontre dans toutes les mers et océans à la surface du globe : dans les eaux chaudes tropicales mais également sous des latitudes proches des cercles polaires où les eaux sont plus froides.
Répartition géograpique et sites de ponte de la tortue luth
Habitat
La femelle tortue luth ne fréquente les eaux peu profondes des cotes qu'à la période de reproduction afin de pouvoir rejoindre la plage à la nuit tombée pour faire son nid et pondre ses oeufs avant de regagner le large. Le reste du temps, la tortue luth vit au large dans des eaux plus profondes : la tortue luth est qualifiée à ce titre de tortue marine pélagique.
Alimentation
La tortue luth se nourrit presque exclusivement de méduses qu'elle consomment en très grande quantité ! Mais son régime alimentaire ne s'arrête pas là avec au menu également des poissons, des mollusques, des crustacés ou des végétaux.
Des bébés tortues luth à la sortie du nid après l'éclosion des oeufs
Reproduction
La maturité sexuelle de la tortue luth est encore mal connue du fait de la difficulté à observer la tortue luth qui vit et s'accouple en pleine mer. Toutefois la communauté scientifique s'accorde à dire que cette maturité sexuelle se situe probablement vers l'âge de 13 à 14 ans.
Après l'accouplement la tortue luth peut pondre plusieurs fois - 3 à 5 fois en moyenne - dans une même saison mais à intervalles d'une quinzaine de jours. Toutefois, l'accouplement pour une même femelle ne survient pas tous les ans mais uniquement tous les 2 à 4 ans !
La femelle vient pondre la nuit sur la plage une centaine d'oeufs en moyenne dont le diamètre avoisine les 5 cm. Après une période d'incubation de 2 mois - si la température se maintient au-delà des 26°C - les oeufs éclosent pour donner naissance aux bébés tortues luth qui ne mesurent alors que quelques centimètres (7 à 8 cm) ! Si la température se situe aux environs des 29°C, la progéniture sera mixte avec un mélange de bébés males et femelles sinon en-deçà elle sera exclusivement masculine et au-delà exclusivement féminine !
Les principaux sites de pontes de la tortue luth sont localisés au niveau des différentes plages suivantes :
  • les plages de l'Est de la Guyane (entre Kourou et l'Ile de Cayenne) et la plage de Awala-Yalimapo située dans la Réserve Naturelle de l'Amana au Nord-Ouest de la Guyane
  • presque toutes les plages du Gabon et tout particulièrement les plages situées dans le Parc National de Mayumba à l'extrême Sud du Gabon
Le saviez-vous ?
La tortue luth est la plus grande des espèces de tortue marine vivant à la surface du globe ! Plus de 2 mètres de longueur pour 900 kg : ceux sont les chiffres jamais enregistrés à ce jour pour la plus imposante des tortues luth !
La tortue luth figure depuis 1982 sur la liste rouge de l'IUCN parmi les espèces menacées et est passé en 2 000 du statut « en danger d'extinction » au statut « en danger critique d'extinction ».
L'identification individuelle de la tortue luth est rendue possible grâce à la forme de la tache rose que celle-ci présente sur le dessus de sa tête.
Découvrez aussi ...
7 espèces
Eretmochelys imbricata
Vos commentaires