Background du site auxBulles.com
Les articles les plus récents
Le papyrus est une plante herbacée aquatique d'eau douce ...
Mardi 17 Mai 2016
La rhubarbe géante (Gunnera manicata) est une plante ...
Mercredi 13 Avril 2016
La pontédérie à feuilles en coeur (Pontederia cordata) ...
Mercredi 23 Mars 2016
Miami Beach est une destination de rêve pour tous les ...
Samedi 19 Mars 2016
La carpe koï est le descendant direct de la carpe commune ...
Jeudi 17 Mars 2016
Plus d'actualités... | Abonnez-vous!
La photo du jour
Doris dalmatien [Peltodoris atromaculata ou Discodoris atromaculata]
Doris dalmatien

L'éponge tube jaune ou éponge tubulaire jaune

[Aplysina fistularis]
Classification
  • Nom commun: Eponge tube jaune, éponge tubulaire jaune
  • Nom anglais: Yellow tube sponge
  • Nom scientifique: Aplysina fistularis (Pallas, 1766)
  • Famille: Aplysinidés [Aplysinidae]
  • Ordre: Vérongides [Verongida]
  • Classe: Démosponges [Demospongiae]
Morphologie
L'éponge tube jaune se dresse verticalement par groupe de plusieurs tubes réunis ensemble à leur base, tels les tubes d'un orgue mais moins ordonnés. Les différents membres de ces petites colonies d'éponges tube présentent des tailles variées fonction de leur age. La hauteur maximale pour les plus grands spécimens est de l'ordre du mètre pour un diamètre d'une vingtaine de centimètre.
La couleur de l'éponge tube jaune est - vous l'avez deviné - jaune vif. Ce jaune est d'autant plus éclatant de couleur que l'éponge se trouve proche de la surface ! Toutefois cette couleur peut tourner à l'orange dans certains cas.
L'épaisseur des parois du tube de l'éponge est épaisse et sa consistance est molle.
D'un jaune vif éclatant, l'éponge tube jaune !L'épaisseur des parois du tube de l'éponge est épaisseLa couleur de l'éponge tube jaune peut varier et tendre vers l'orange
Répartition géographique
L'éponge tube jaune se rencontre dans les eaux tropicales de l'océan Atlantique Ouest, dans la mer des Caraïbes et le golfe du Mexique. Elle est présente au Nord le long des cotes de la Floride et autour des récifs de nombreuses iles comme les Bahamas, la Guadeloupe ...
Habitat
L'éponge tube jaune se développe dans les eaux peu profondes - de 5 à 30 mètres de profondeur - sur le fond rocheux des récifs. Elle préfère les eaux où règne un léger courant qui favorise naturellement l'apport de nourriture.
Alimentation
Comme l'ensemble des éponges, l'éponge tube jaune se nourrit par filtration d'éléments organiques ou de détritus microscopiques en suspension dans l'eau de mer.
De magnifiques massifs d'éponges tube jaune !L'éponge tube jaune s'adapte face aux imprévus comme ce tube cassé !
Reproduction
L'éponge tube jaune présente une reproduction aussi asexuée que sexuée !
L'éponge tube jaune se reproduit :
  • par bourgeonnement, après formation d'une petite excroissance celle-ci se détache et une fois posée sur le sol donne naissance à une nouvelle éponge
  • ou par division - suite à un incident extérieur, un morceau de l'éponge sectionné redonne naissance à une nouvelle éponge
  • et enfin par émission de gamètes sexuées dans l'eau. En effet, l'éponge tube jaune est hermaphrodite c'est à dire qu'elle libère simultanément gamètes males et femelles qui se manifeste par cette étrange impression de fumée qui s'échappe de l'éponge.
Le saviez-vous ?
Malgré sa consistance molle, l'éponge tube jaune ne fait pas l'objet d'un prélèvement intensif à usage commerciale.
L'éponge tube jaune sert de nourriture pour un certains nombre de poisson tropicaux ainsi que pour les tortues de mer de la mer des Caraïbes comme la tortue verte ou la tortue imbriquée.
La filtration de l'eau de mer par l'éponge tube jaune s'effectue 24h/24h et elle capable de filtrer en moyenne 7 000 fois son volume d'eau par jour.
Conseils pour l'observation
Observez les magnifiques massifs jaunes formés par chacune des colonies d'éponges tubes jaunes !
Avec un peu de patience observez chez les plus grands spécimens le faible courant d'eau de mer généré par le tube à la sortie du tube qui dévie vers le haut les particules en suspension dans l'eau !
Découvrez aussi ...
Clathrina clathrus
Petrosia ficiformis
Xestospongia muta (Schmidt 1870)
Callyspongia plicifera (Lamarck, 1814)
Vos commentaires