Background du site auxBulles.com

Les articles les plus récents

Plus d'actualités... | Flux RSSAbonnez-vous!

La photo du jour

Bassin de JardinSportVos GaleriesNos NewsPour ApprofondirSuivez-Nous !

Le crapaud commun

[Bufo bufo]
Le crapaud commun (Bufo bufo)
Le crapaud commun (Bufo bufo)

Classification

Morphologie

Le crapaud commun est un crapaud de taille moyenne voire parfois assez grande qui varie en fonction du sexe. En effet, si le mâle mesure en moyenne de l'ordre de 5 centimètres mais peut atteindre une taille de 9 centimètres, la femelle quant à elle atteint les 8 centimètres voire les 11 centimètres pour les plus grandes. Le crapaud commun fait partie des plus grands crapauds en Europe.
Le crapaud commun est de couleur brun verdâtre.
Le crapaud commun est de couleur brun verdâtre.
Le crapaud commun se reconnait par sa pupille horizontale et son iris de couleur orange cuivrée avec des traces noirâtres. La couleur du crapaud commun est d'un brun verdâtre parsemé de taches plus sombres. La couleur de la face ventrale est quant à elle plus claire avec un blanc jaunâtre.
La peau du crapaud commun est recouverte d'une multitude de verrues, siège de glandes qui sécrètent soit un venin pour certaines ou un mucus pour d'autres afin de préserver l'humidité de sa peau.

Répartition géographique

L'aire de répartition géographique du crapaud commun est très étendue. Le crapaud commun se rencontre dans toute l'Europe, à l'exception de l'Irlande et des îles méditerranéennes. Sa zone géographique s'étend en Afrique du Nord ainsi qu'en Asie compris le Japon.
Cette répartition sous des latitudes très étendues a obligé le crapaud commun à s'adapter aux différentes conditions climatiques. Ainsi les crapauds vivant plus au Nord ou en altitude voient leur croissance ralentir et leur taille ainsi que leur durée de vie augmenter comparés à leurs congénères vivant plus au Sud.

Habitat

Comme la majorité des amphibiens, le crapaud commun hiverne généralement seul dans un endroit à l'abri du froid, sous des pierres, du bois mort, des feuilles mortes, enterrés à fleur de sol ou un ancien terrier délaissé. Passé l'hiver, le crapaud commun va également occuper cet abri durant le jour, sa période d'inactivité !
En effet, le crapaud commun est un chasseur actif principalement la nuit. A la nuit tombée, vous aurez probablement l'occasion de discerner une silhouette sombre se déplacer lentement dans le noir. Si vous le surprenez, le crapaud va rapidement vous fausser compagnie en se déplaçant par petits sauts.

Alimentation

Le crapaud commun est un redoutable prédateur pour une multitudes d'invertébrés comme des limaces ou des chenilles et d'insectes comme des fourmis ou des araignées dont il se nourrit sans distinction dès lors qu'ils passent à la portée de sa langue !
Le crapaud commun est également victime à son tour de prédateurs et pour s'en défendre, il a développé une parade ! Sa peau est capable de sécréter du venin en cas d'attaque. Toutefois, certains de ses prédateurs y sont insensibles comme le hérisson ou la couleuvre.

Reproduction

A la fin de l'hiver, les crapauds adultes quittent leur abri et prennent la direction des points d'eau afin de s'accoupler et se reproduire. Il n'est pas rare qu'en chemin, le mâle rencontre une femelle et finisse le voyage agrippé sur son dos ! Une fois arrivé sur place, la lutte est féroce entre les males pour trouver une femelle avec laquelle s'accoupler.
Une fois accouplé, le mâle va féconder les oeufs de la femelle qu'elle pond dans l'eau. Après leurs ébats, les crapauds communs regagnent en solitaire le territoire qu'ils avaient quitté. Quant aux oeufs, ils donneront naissance à des têtards qui se métamorphoseront en jeunes crapauds. A la fin de l'été, ils quitteront à leur tour comme leurs parents le point d'eau pour aller se trouver un endroit pour passer l'hiver à l'abri !
Un tout jeune crapaud commun
Un tout jeune crapaud commun
Malheureusement lors de cette migration vers leur lieu de reproduction, la mortalité des crapauds communs va sérieusement augmentée car ils vont être victimes d'accidents de la route lorsqu'ils vont traverser les voies de circulation routière qui les séparent de leur destination. Pour pallier à ces accidents sur les grands axes de circulation, des crapauducs sont aménagés !

Le saviez-vous ?

Le crapaud commun est d'une aide précieuse au jardin dans la mesure où il débarrasse du potager et des massifs floraux les principaux nuisibles envahisseurs comme les limaces, les chenilles et les escargots. Mais son effet bénéfique ne s'arrête pas là car il se nourrit également de fourmis, d'araignées, de cloportes, … De quoi éviter l'utilisation d'insecticides et autres anti-limaces afin de garder un jardin potager bio !
Attention à votre animal domestique dans le jardin, pas de risque d'inoculation du venin par piqure mais par ingestion du crapaud commun dont le venin sera libéré au niveau de sa peau. Le venin est peu dangereux pour l'homme, dès lors que le crapaud n'est pas mis à la bouche mais constitue un risque pour les chats et chiens trop curieux. En cas d'ingestion, différents troubles digestifs, nerveux et cardiaques vont rapidement se manifester chez le chien avec des vomissements, une salivation anormale notamment.
Depuis la nuit des temps, le crapaud a bien mauvaise réputation et se trouve malgré lui étroitement lié à la sorcellerie avec la bave de crapaud pour la préparation de potions et les sorts jetés aux princes charmants transformés en crapauds. Son apparence avec sa peau recouverte d'une multitude de verrues ne l'avantage pas non plus !