Les articles les plus récents
Les iles Galapagos sont situées dans l'océan Pacifique à ...
Jeudi 7 Janvier 2016
La méduse oeuf au plat doit son nom à son apparence à ...
Lundi 4 Janvier 2016
Au beau milieu de l'Atlantique Sud, les hommes de Francis ...
Mardi 29 Décembre 2015
Le maxi trimaran IDEC SPORT entame son 16ème jour de mer ...
Mardi 8 Décembre 2015
5 400 milles ou encore 10 000,08 kilomètres pour rejoindre ...
Samedi 24 Octobre 2015
Plus d'actualités... | Abonnez-vous!
La photo du jour
Algue fourchue [Dictyota dichotoma]
Algue fourchue

Le poisson trompette

[Aulostomus maculatus]

Classification

Morphologie

Le poisson trompette présente un corps de forme très allongée et filiforme. La forme évasée et très longue de son museau évoque l'instrument de musique à vent qui lui vaut son nom de poisson « trompette » .

Outre sa forme allongée et filiforme, plusieurs traits morphologiques caractérisent le poisson trompette, à commencer par le positionnement de sa nageoire dorsale et anale en symétrie l'une de l'autre et très à l'arrière de son corps, quasiment au niveau de sa queue.

Par ailleurs, autre signe distinctif du poisson trompette, il arbore un petit barbillon unique sous la lèvre inférieure de sa mâchoire.

Notez la présence d'un unique petit barbillon sous la lèvre inférieure de la mâchoire du poisson trompette ! Le poisson trompette présente un corps de forme allongée et filiforme avec sa nageoire dorsale et anale positionnées près de sa queue.

Le poisson trompette est un poisson de grande taille qui mesure en moyenne de l'ordre d'une soixantaine de centimètres de longueur pour une taille maximale pouvant atteindre les un mètre !

De couleur dominante marron parfois rougeâtre, le poisson trompette présente des bandes plus ou moins larges de couleur plus claire voire blanchâtre aussi bien dans le sens longitudinal que transversal. Pour parfaire le tout, des points noirs parsèment toute sa tête et son corps selon des alignements quasi-longitudinaux.

Répartition Géographique

Le poisson trompette se rencontre dans les eaux chaudes tropicales de la zone Ouest de l'océan Atlantique, du sud de la Floride au Nord jusqu'aux nord des cotes de l'Amérique du Sud au Sud. Le poisson trompette est également présent dans le golfe du Mexique et le long des cotes des nombreuses iles qui bordent la mer des Caraïbes comme les Bahamas ou la Guadeloupe.

Habitat

Le poisson trompette fréquente les eaux peu profondes - de la surface à une vingtaine de mètres de profondeur - des herbiers marins et des récifs coralliens dans lesquelles il se maintient caché et immobile. La tête souvent incliné vers le bas, voire à la verticale, le poisson trompette essaye de se fondre dans son entourage marin immédiat pour échapper à ses prédateurs.

Le poisson trompette est un poisson solitaire.

Alimentation

Le poisson trompette se tient immobile en embuscade près à fondre sur les proies qui viennent s'aventurer à proximité immédiate ! La gueule grande ouverte, sa proie est littéralement aspirée d'un coup sec : son museau très allongé fait office de vrai tube d'aspirateur ! Le poisson trompette se nourrit principalement de poissons de petite taille et de crevettes qu'il déniche parmi les branches de corail et les gorgones.

La tête et le corps du poisson trompette sont parsemés d'une multitude de points noirs alignés longitudinalement. Le poisson trompette se tient immobile en embuscade près à fondre sur les proies qui viennent s'aventurer à proximité immédiate !

Reproduction

Comme pour les hippocampes, le mâle poisson trompette est chargé très vite de s'occuper de sa progéniture jusqu'à sa naissance. Le poisson trompette présente une reproduction sexuée.

Conseils pour l'Observation

Quasi immobile, le plus souvent la tête inclinée vers le bas, et fondu dans son environnement immédiat, le poisson trompette se sent invisible et du coup se laisse facilement approcher. Alors veillez à ne pas venir troubler son illusion et sa sérénité au risque de le voir filer sous vos yeux dans les recoins du récif coralliens !

Découvrez aussi ...

Calamus calamus
Haemulon chrysargyreum
Opistognathus aurifrons
Gymnothorax miliaris
Scorpaena plumieri
Holacanthus tricolor
Acanthurus bahianus
Scarus coelestinus
Zeus faber
Serranus tigrinus

Vos commentaires