Background du site auxBulles.com

Les articles les plus récents

Armel Le Cléac'h a franchi la ligne d'arrivée du 8ème ...
Samedi 21 Janvier 2017
Les dix-neuf concurrents encore en course, sur les ...
Samedi 31 Décembre 2016
La galathée rose poilue est une galathée de très petite ...
Mercredi 14 Décembre 2016
Les premiers effets du Pot au Noir commencent à se faire ...
Lundi 14 Novembre 2016
Le salut est venu par l'ouest après cette zone de vents ...
Mardi 8 Novembre 2016
Plus d'actualités... | Abonnez-vous!

La photo du jour

Poisson ange royal (Holacanthus ciliaris)Poisson ange royal

La gorgone rouge

[Paramuricea clavata]

Classification

  • Nom commun: Gorgone rouge
  • Nom anglais: Purple gorgonian
  • Nom scientifique: Paramuricea clavata (Risso, 1826)
  • Famille: Plexauridés [Plexauridae]
  • Ordre: Gorgonacés [Gorgonacea]
  • Classe: Anthozoaires [Anthozoa]

Morphologie

La gorgone rouge appartient à l'embranchement des cnidaires vivant en colonie. La colonie est en forme d’éventail et est disposée dans un même plan, perpendiculaire au courant.
Les polypes peuvent atteindre 8 mm et sont répartis tout autour des très nombreuses ramifications. Les gorgones rouges peuvent atteindre jusqu’à 1 mètre.
De couleur rouge, il faut l'éclairer pour lui redonner tout son éclat!
Gros plan sur les polypes de la gorgone rouge de Méditerranée.La gorgone rouge de Méditerranée s'illumine sous la lumière d'un phare de plongée !

Répartition géographique

La gorgone rouge se rencontre parfois dès 10 mètres de profondeur mais plus généralement vers 20 mètres jusqu’à 100 mètres de profondeur.
La gorgone rouge se rencontre principalement en mer Méditerranée où elle forme des colonies plus ou moins importante suivant l'exposition de la zone.

Habitat

La gorgonne rouge se rencontre à l'ombre sur les paroies rocheuses, le long des tombants ou encore le long des paroies verticales de la coque des épaves dans des zones exposées aux courants.

Alimentation

La gorgone rouge se nourrit des micro-particules en suspension dans l’eau grâce aux polypes. La gorgone rouge est un filtreur passif qui nécessite la présence de courant pour véhiculer sa nourriture.

Reproduction

la gorgone rouge se reproduit de manière sexuée voire également mais plus rarement de manière asexuée.

Le saviez-vous ?

La gorgone rouge met plusieurs décennies pour se régénérer entièrement suite aux dégâts qu’elle peut subir, notamment par l'ancre lors du mouillage d’un bateau, ou par des coups de palmes accidentels d'un plongeur mal stabilisé, ...

Conseils pour l'observation

Il est très important de maîtriser son lestage et sa flottabilité pour éviter de risquer d’endommager les rameaux des gorgones par des coups de palmes intempestifs.
Sinon recherchez des zones rocheuses soumises au courant, leur lieu de prédilection !

Découvrez aussi ...

Banque d'images 53
Vos commentaires