Les articles les plus récents
Les iles Galapagos sont situées dans l'océan Pacifique à ...
Jeudi 7 Janvier 2016
La méduse oeuf au plat doit son nom à son apparence à ...
Lundi 4 Janvier 2016
Au beau milieu de l'Atlantique Sud, les hommes de Francis ...
Mardi 29 Décembre 2015
Le maxi trimaran IDEC SPORT entame son 16ème jour de mer ...
Mardi 8 Décembre 2015
5 400 milles ou encore 10 000,08 kilomètres pour rejoindre ...
Samedi 24 Octobre 2015
Plus d'actualités... | Abonnez-vous!
La photo du jour
Térébelle spaghetti [Eupolymnia crassicornis]
Térébelle spaghetti

L'éponge clathrine jaune

[Clathrina clathrus]

Classification

Morphologie

L'éponge clathrine jaune est une éponge calcaire qui se présente sous la forme d’un amas de tubes mous reliés entre eux pour former un réseau particulièrement dense. Ce réseau dense dispose d’ouvertures pour évacuer l’eau, encore appelées oscules, qui se situent à la convergence des tubes les plus gros.

En général, la taille de l'éponge Clathrine jaune atteint de l’ordre d’une dizaine de centimètres.

La couleur jaune vif et légèrement translucide de cette éponge la met particulièrement en valeur, notamment lorsqu’elle cohabite avec l’anémone encroûtante jaune sur les parois des cavités : un festival de couleurs !

L'éponge clathrine jaune (Clathrina clathrus)L'éponge clathrine jaune (Clathrina clathrus)L'éponge clathrine jaune (Clathrina clathrus)

Répartition géographique

L'éponge clathrine jaune se rencontre dans la mer Méditerranée de quelques mètres de profondeur à 20 mètres.

Habitat

Cette éponge se rencontre sur les substrats rocheux à l’abri de la lumière dans les cavités rocheuses ou sur les surplombs des grottes.

Alimentation

Comme l’ensemble des éponges, elle se nourrit par filtration active des particules organiques en suspension dans l’eau.

Reproduction

L'éponge clathrine jaune possède une reproduction de type sexué et est hermaphrodite: les gamètes mâles sont libérées dans l'eau à partir de mars-avril. Elles sont ensuite aspirées par les pores inhalateurs d'une autre éponge à l'intérieur de laquelle se produit la fécondation des gamêtes femelles pour donner naissance à une larve qui est alors expulsée. Cette larve, portée par le courant, ira coloniser un nouveau territoire proche ou non.

Le saviez-vous ?

Cette éponge est particulièrement visible et reconnaissable de part sa couleur jaune vif. Par ailleurs, elle est très répandue dans la mer Méditerranée.

Il existe 2 types de cette éponge qui se distingue de part la taille du diamètre des tubes dont elle est constituée : l’une des éponges présente un réseau de tube très fin comparé à la seconde. Les 2 types d’éponges peuvent coexister ensemble l’une à coté de l’autre mais rarement elle ne partage le même réseau tubulaire.

Conseils pour l'observation

Recherchez des zones rocheuses à l'abri de la lumière: vous la découvrirez probablement en compagnie de l'anémone encroûtante pour votre plus grande joie !

Découvrez aussi ...

Petrosia ficiformis
Xestospongia muta (Schmidt 1870)
Aplysina fistularis (Pallas, 1766)
Callyspongia plicifera (Lamarck, 1814)

Vos commentaires