Background du site auxBulles.com
Les articles les plus récentsPlus d'actualités... | Abonnez-vous!

La photo du jour

Autour du Bassin Les Catégories Vos Passions Vos Galeries Nos News Pour Approfondir Suivez-Nous ! Partagez !

Rencontre avec un iceberg géant !

Trophée Jules Verne - Jour 45
Au beau milieu de l'Atlantique Sud, les hommes de Francis Joyon ont quitté les Quarantièmes Rugissants. Ils s'apprêtent à se battre contre des zones de calmes... et reviennent aussi avec gourmandise sur cet épisode extraordinaire qu'était la rencontre avec un iceberg géant !
« J'avais déjà eu l'occasion de croiser des icebergs, comme beaucoup d'entre nous à bord d'IDEC SPORT... mais jamais d'une façon aussi fantastique et spectaculaire ! Nous étions tout près d'une falaise de glace énorme. » raconte Francis Joyon encore émerveillé par la rencontre avec cet iceberg géant croisé dans les Quarantièmes Rugissants.
Le maxi trimaran IDEC SPORT glisse sur l'eau avec un iceberg géant en point de mire ! La rencontre du maxi trimaran IDEC SPORT avec un immense iceberg de 700 mètres de longueur et 100 mètres de hauteur !
Fait rarissime, « ce n'était pas dans du mauvais temps ni dans une mauvaise visibilité. Nous étions sous un soleil étincelant et on voyait parfaitement les pans de glace s'écrouler dans la mer, on voyait cette énorme surface de glace qui miroitait au soleil... c'était très impressionnant. On en a pris plein les yeux et on se disait que rien que pour voir ça, cela valait le coup de faire un trajet pareil ! »
Une expérience inoubliable
Garder son oeil d'enfant devant la beauté de la nature. Francis Joyon a toujours su faire ça avec la plus grande sincérité. Il n'oublie pas non plus que croiser un iceberg aussi nord (43° Sud) est peut-être aussi une manifestation du réchauffement climatique. « En ce moment, on est tous préoccupés par ce sujet. On exagère avec le climat, il faut qu'on fasse attention. C'est important aussi qu'on puisse être là comme témoins de ces choses-là. »
Bernard Stamm aussi avait déjà vu des icebergs... mais pas d'aussi imposants. Il témoigne à son tour : « c'était une vision surréaliste. Vraiment très, très impressionnant ce cube de glace avec de hautes falaises aux reflets bleutés. J'avais déjà vu des icebergs d'aussi près, mais d'aussi gros jamais ! On est passé à un mille et demi... »
Un iceberg géant se dresse sur la route du maxi trimaran IDEC SPORT La hauteur des falaises abruptes qui émergent de l'eau laisse présager de la taille imposante de l'iceberg !
Une zone de transition à négocier au plus vite !
La « zone d'incertitude » évoquée depuis 48 heures par Francis Joyon se présente aujourd'hui devant les trois étraves d'IDEC SPORT. Pour le moment, ils continuent à progresser. Moins vite, mais ils progressent. Quel sera le prix à payer avant de retrouver les alizés et une route rapide vers l'équateur ?
Avec l'entrée dans le coeur d'un petit anticyclone, l'équipage du maxi trimaran IDEC SPORT va devoir négocier plusieurs petites zones de transitions où le vent faiblit, voire une zone sans vent où le bateau sera balloté par une grande houle. Comme le souligne Bernard Stamm « c'est parti pour essayer de se battre avec les calmes ! » afin d'échapper le plus rapidement à cette zone de transition et sauver de précieuses heures pour être dans le timing à l'équateur.
Vos commentaires