Background du site auxBulles.com
Les articles les plus récentsPlus d'actualités... | Abonnez-vous!

La photo du jour

Autour du Bassin Les Catégories Vos Passions Vos Galeries Nos News Pour Approfondir Suivez-Nous ! Partagez !

Loïck Peyron au départ du Trophée Jules Verne

Brest, haut-lieu nautique
Philippe Monnet et Olivier de Kersauson ont ouvert la voie à la fin des années 1980. Depuis, tous les chasseurs de record viennent s'amarrer à Brest, point de départ et d'arrivée de tous les records. Qu'ils se disputent en solitaire, en équipage. Sur monocoques comme sur multicoques géants. La légitimité de Brest en tant que haut-lieu de la course au large et des rassemblements maritimes n'est plus à démontrer. Mais de belles pages restent encore à écrire.
Au tour de Loïck Peyron
Banque Populaire V, le maxi trimaran de Loïck PeyronAujourd'hui, c'est au tour de Loïck Peyron et ses treize hommes d'équipages de s'élancer pour un tour du globe. Arrivés à Brest le 31 octobre et accueillis au sein du Port du Château, ils ont profité ces dernières semaines des installations brestoises pour en terminer avec les préparatifs de départ de leur monture, Banque Populaire V, un maxi trimaran prestigieux qui confirme l'ambition maritime de l'agglomération brestoise comme l'indique François Cuillandre, le maire de Brest et président de Brest Evénements Nautiques : « Le port du Château propulse notre ville dans la cour des grands ports d'accueil français. La présence de Banque Populaire V à l'aube de son défi planétaire, fait souffler le vent de l'aventure et de la course au large sur notre cité. Nous souhaitons le meilleur à l'équipage dans sa quête d'humanisme et sa recherche d'excellence.
En mars 2010, Franck Cammas et son équipage sur Groupama 3 – actuels détenteurs du Trophée Jules Verne - sont parvenus à sceller un accord avec les éléments, les énergies, les formes et les matériaux, pour inventer de nouvelles limites et autoriser de nouvelles ambitions. Tout cela au prix d'une détermination, d'une persévérance et d'un courage qui méritent notre considération. Gageons qu'il en soit de même pour Loïck Peyron et ses hommes que nous aurons le plus grand des plaisirs à accueillir une nouvelle fois à Brest dans un peu de moins de 48 jours, 7 heures, 44 minutes et 52 secondes ... ».
Passage de la ligne de départ du Trophée Jules Verne par Banque Populaire V, le maxi trimaran de Loïck Peyron     Image à bord de Banque Populaire V, le maxi trimaran de Loïck Peyron, au jour 6 du Trophée Jules Verne
Vos commentaires